Un week-end « chantier à la campagne »

L’installation du stockage de l’eau du puits pour l’irrigation de la zone de la mare, des pissotières pour filles, une fosse pour la récupération des urines des toilettes sèches à pédale pour à terme les valoriser dans le jardin …
Un week-end « chantier à la campagne » avec des thématiques variées, une équipe joyeuse et motivée, et un temps superbe pour nous accompagner !!!

Un puits … près du bois de chênes …. Une pompe solaire …

225 mètres plus loin et 15 mètres plus haut …. Installée au plus haut de la zone de la mare, une première cuve pour stocker cette précieuse eau qui servira à irriguer la zone de la mare.
Première étape de cette installation franchie ! Nous installerons ensuite d’autres cuves et des tuyaux dimensionnés pour irriguer par gravité les arbres plantés cet hiver : noyers, amandiers, noisetiers et argousiers.

Un week-end avec des travaux variés

Adieu Toilettes à eau …

Installer des toilettes sèches, c’est économiser 15.000 litres* d’eau par personne et par an grâce à la suppression de la chasse d’eau, et on arrête de polluer l’eau potable avec nos excréments !!

Du coup …. Connaissez-vous les toilettes sèches à pédale ?

C’est ce que nous avons installé cet hiver pour remplacer les classiques toilettes à eau : des toilettes sèches (donc sans eau …) qui expédient directement nos excréments à l’extérieur, dans un composteur étanche. Un système très ingénieux de chez Ecodomeo ! Et il n’y a pas d’odeur grâce au système de ventilation électrique.

Composteur étanche avec ventilation électrique et cheminée
*Ecodomeo

Le projet « eau » a démarré !

Ça y est, le projet « eau » a démarré ! Un an que nous attendions le début de ces travaux … Une cuve en béton de 50.000 L … pour récupérer les eaux de pluie ; des toilettes sèches « à pédale »… pour une communication directe avec le composteur ! Une épuration des eaux usées par pédo-épuration  …

Une cuve de 50 m3 pour récupérer l’eau de pluie

Le trop plein des eaux de pluie dans la zone des poules

Une pédo-épuration pour purifier les eaux ménagères

Le Labo des ZakYom fait son bilan après un an d’activité

L’ Assemblée générale est un moment fort de la vie d’une association. Le Labo des ZakYom fait son bilan. Pour cette première année d’activité, l’association a accueilli 26 volontaires sur des séjours variant entre une semaine à 1 mois.

Orientations de l’association pour 2020-2021

Pour l’année à venir, l’association continue l’accueil de volontaires, mais elle prépare également un partenariat avec la Maison Familiale Rurale de La Sauve (33) ; l’accueil d’un jeune stagiaire de l’école d’ingénieur d’agronomie d’Angers ; un chantier « énergie solaire » et la construction d’un chauffe eau solaire avec CAP (Créateurs d’Autonomie Positive) ; etc …

Pour soutenir Le Labo des ZakYom … Adhérez !!!

Adhérez en cliquant sur le lien ci-dessous pour une adhésion en ligne, ou en téléchargeant le formulaire joint (à renvoyer par poste avec votre paiement).

Bulletin d’adhésion « Le Labo des ZakYom »